Impôts : le prélèvement à la source en vigueur depuis 1973 en Italie

En Italie, le prélèvement à la source existe déjà depuis plus de 40 ans. Une équipe de France 3 s'est rendue à Milan à la rencontre de salariés et de patrons.

FRANCE 3

Alors que le prélèvement à la source entrera en vigueur le 1er janvier prochain en France, l'Italie quant à elle l'a adopté il y a plus de 40 ans. À Milan, le prélèvement à la source, c'est le quotidien depuis 1973, et personne ne s'en plaint. "C'est plus pratique, tant pour les citoyens que pour l'État", explique un Milanais au micro de France 3. Mais quels avantages pour les salariés et quelles conséquences pour les entreprises ?
Les impôts sont directement prélevés sur la fiche de paye des salariés chaque mois. Conséquences : sur les 2 375 euros que touche Maurizio Riva, plus de 700 euros lui sont retirés. "Je sais bien que c'est retenu de mon salaire, mais j'ai l'impression que c'est quelqu'un d'autre qui paie les impôts pour moi. C'est psychologique", explique-t-il. Résultat : le salaire net est vraiment net.

Des salariés ravis

Dans son entreprise, une fabrique de meubles, le prélèvement à la source fait l'unanimité chez ses collègues. Un système apprécié, car la confidentialité est respectée. Les autres revenus que le salaire, comme le foncier, ne sont pas concernés par le prélèvement à la source. Les salariés ont le sourire, mais leurs patrons beaucoup moins. Le coût d'un expert-comptable pèse sur les finances des entreprises. Depuis l'instauration du prélèvement à la source, la fraude fiscale a diminué de moitié en Italie.

Le JT
Les autres sujets du JT
(NICOLAS KOVARIK / MAXPPP)