Impôts : couacs sur les avis d'imposition

Depuis le 16 août, certains avis d'imposition sont arrivés dans les boîtes aux lettres, et des contribuables ont eu la désagréable surprise de voir un montant bien plus élevé qu'escompté. Il s'agit en réalité d'un bug informatique qui aurait supprimé certaines données.

FRANCE 2

Sur les avis d'imposition de certains contribuables, une erreur attire leur attention : le montant de l'impôt ne correspond pas à leur déclaration de revenus. Sur les 37 millions de foyers fiscaux, des bugs sont constatés chaque année. Par exemple, un impôt calculé sur deux parts au lieu de deux parts et demi en cas de naissance d'un enfant. Autre cas, un crédit d'impôt effacé ou bien des revenus exceptionnels qui n'ont pas été pris en compte.

Un problème informatique

Contactée par France 2, la Direction générale des finances publiques ne souhaite pas s'exprimer. Mais pour un agent du fisc, c'est un problème informatique : "Il s'agit très certainement d'un problème de transmission entre la télédéclaration et le calcul de l'impôt". Du côté de la CGT, la surcharge de travail en raison des multiples réformes est pointée du doigt. À la réception de son avis d'imposition, il sera donc important de rester vigilant et de vérifier le montant de ses impôts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prélèvement à la source entrera en vigueur le 1er janvier 2019 pour les contribuables français.
Le prélèvement à la source entrera en vigueur le 1er janvier 2019 pour les contribuables français. (ALLILI MOURAD / SIPA)