Fiscalité : le retour de la demi-part pour les veuves ?

Un député de la majorité souhaite rétablir la demi-part pour les veufs et les veuves. Supprimée en 2008, elle permet à ceux qui perdent leur femme ou leur mari de ne pas voir leurs impôts augmenter.

FRANCE 2

Gilberte Duval espère que cette mesure fiscale sera rétablie. Veuve depuis 16 ans, elle a perdu la demi-part de son époux il y a quelques années. En passant d'une part et demie à une seule, elle a vu son impôt sur le revenu grimper en flèche. Plus de 250 euros d'impôts en plus alors que son revenu n'a pas augmenté. Un député propose de rétablir cette demi-part dite "des veuves" dont la suppression a été votée en 2008. Elle serait attribuée sous conditions de ressources, jusqu'à 2 300 euros de revenus par mois maximum.

"Mettre fin à une double peine"

"Rétablir la demi-part des veuves ou des veufs, c'est simplement mettre fin à une double peine. Car en plus de perdre quelqu'un, vous êtes imposé davantage", explique Sacha Houlié, le député à l'origine de la proposition. Selon ses calculs, un conjoint veuf qui gagne 2 200 euros par mois économiserait jusqu'à 1 000 euros d'impôt. Cela représenterait pour l'État un manque à gagner de 300 millions d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une personne consulte son avis d\'impôt sur le revenu 2010. (Photo d\'illustration)
Une personne consulte son avis d'impôt sur le revenu 2010. (Photo d'illustration) (PHILIPPE HUGUEN / AFP)