Economie : pourquoi l'État cède-t-il des biens immobiliers ?

Pourquoi l'État vend-il ses biens immobiliers ? Où est investi l'argent récolté ? Éléments de réponse avec notre journaliste Laurent Desbonnets, présent en plateau. 

FRANCE 2

L'État vend ses biens, tant bien que mal. Cette année, les cessions immobilières de l'État ont rapporté 40% de moins que prévu. Ces ventes sont pourtant un bon moyen pour l'État de gagner de l'argent sans augmenter les impôts. "Au total, depuis 2006, l'État a récolté 6,5 milliards d'euros, soit l'équivalent de la facture estimée des Jeux olympiques de 2024 à Paris", explique notre journaliste Laurent Desbonnets sur le plateau du journal de 20 heures.

À quoi sert l'argent récolté ?

L'an dernier, le bâtiment de l'école centrale, à Paris, s'est par exemple vendu à 92,5 millions d'euros. Notre journaliste poursuit : "Cet argent sert à entretenir d'autres bâtiments de l'État : 517 millions d'euros ont été utilisés pour rénover des écoles, des prisons ou des préfectures. Actuellement, 5,5% des biens possédés par l'État sont vacants. Selon la Cour des comptes, l'État n'est pas un bon agent immobilier : les ventes durent en moyenne 17 mois, trois à quatre fois plus que dans le privé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plateau immobilier Etat. 
Plateau immobilier Etat.  (FRANCE 2)