Budget : trouver l'équilibre

Le Premier ministre a annoncé une baisse 7 milliards d'euros de prélèvements obligatoires.

FRANCE 2

Baisse d'impôts et rigueur budgétaire : deux promesses a priori contradictoires que le gouvernement dit pouvoir tenir. "Je suis convaincu qu'on peut à la fois baisser les dépenses publiques et baisser les impôts pour les Français et pour les entreprises françaises", a déclaré Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie et des Finances.

Une mesure prévue par François Hollande

Ce samedi 8 juillet, un geste fiscal de 7 milliards d'euros a été annoncé pour 2018. Ce sont en fait des baisses promises par François Hollande qu'Emmanuel Macron a décidé d'appliquer. Côté entreprises, le CICE renforcé devrait permettre 6 milliards de baisses d'impôts. Côté ménages, l'extension du crédit d'impôt, sur les aides à domicile pour les personnes âgées par exemple, permettra aux particuliers d'économiser un milliard d'euros. Des baisses que le gouvernement promet de financer par des économies en 2018. Le gel du point d'indice des salaires dans la fonction publique et la réduction des dépenses dans les ministères sont évoqués.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Economie à Paris.
Le ministère de l'Economie à Paris. (MaxPPP)