Impôts : un milliard de baisse

La baisse d'impôts sur le revenu, c'est la principale piste étudiée pour le nouveau geste fiscal du gouvernement.

France 2

Une ristourne moins importante qu'espérée pour les contribuables. Il n'est plus question de deux milliards d'euros de baisse d'impôts, l'enveloppe est réduite à environ un milliard d'euros. En cause, des prévisions de croissance moins optimistes qui compliquent les derniers arbitrages. Pour cibler la classe moyenne, le gouvernement vise la première tranche de ménages imposable : ceux qui déclarent entre 9 700 euros et 26 800 euros par an, soit plus de 18 millions de foyers. 

Des modalités à préciser

Si tous bénéficiaient de la ristourne, la baisse d'impôts moyenne serait de 53 euros. Mais le gouvernement pourrait restreindre le nombre de bénéficiaires comme lors de la précédente ristourne en 2014 où seulement quatre millions étaient concernés. La baisse moyenne serait alors de 250 euros. Des modalités à préciser donc, mais une volonté politique claire, réaffirmée par le Premier ministre.

Le JT
Les autres sujets du JT