Impôt à la source : l'heure du choix

D'ici samedi 15 septembre, les contribuables doivent avoir choisi leur taux de prélèvement à la source.

Voir la vidéo
France 2

Dans un centre des finances publiques de Toulouse (Haute-Garonne), il y a deux fois plus de monde, car de nombreux contribuables viennent demander conseil. À Lille (Nord), des contribuables ont pris leur décision à la dernière minute, ce sera le taux individualisé. "Il a eu la gentillesse de nous faire une simulation pour savoir ce qui était plus intéressant pour nous. Mais nous n'avons pas du tout été inquiets par rapport au prélèvement à la source. Cela paraît même plus rassurant et plus équitable", témoigne une contribuable à la sortie d'un centre.

Deux tiers des Français favorables à la réforme

Dans un centre d'appel à Chartres (Eure-et-Loir), les conseillers reçoivent plus de 1 000 coups de fil par jour, et chaque cas est unique. "J'ai l'impression de n'avoir rien coché sur mon avis internet", relate une femme par exemple. Il y a encore de nombreuses questions mais pas de panique, les Français sont prêts à s'adapter à la réforme. Début septembre, deux tiers d'entre eux se disaient favorables au prélèvement de l'impôt à la source.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prélèvement à la source doit être mis en place au 1er janvier 2019.
Le prélèvement à la source doit être mis en place au 1er janvier 2019. (MAXPPP)