Cet article date de plus de cinq ans.

Héritage : pourquoi le système est-il inégalitaire ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Héritage : pourquoi le système est-il inégalitaire ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Dans les couloirs de Matignon, un chamboulement fiscal est à l'étude. En ligne de mire, l'imposition sur l'héritage. Le journaliste Jean-Paul Chapel fait un point sur ce système jugé inégalitaire.

Inégalitaire, complexe, trop coûteuse. Pour les conseillers du Premier ministre, la fiscalité sur les successions et les donations doit être entièrement repensée. Pourquoi le système est-il si inégalitaire ? "D'abord, parce que seulement un Français sur deux hérite. Un foyer sur deux n'a pas de patrimoine suffisant à transmettre. Maison, assurance-vie, liquidités... On parle d'héritage à partir de 10 000 millions d'euros", explique Jean-Paul Chapel.

"Une inégalité qui ne fait que s'accroître"

La deuxième inégalité : ce sont les plus riches qui héritent le plus. "Ceux qui font un gros héritage, plus de 100 000 euros, gagnent en moyenne 3 300 euros par mois. Ceux, qui font un petit héritage ont des revenues inférieures. Et cette inégalité ne fait que s'accroître depuis 1980", poursuit le journaliste de France 2 qui indique que "l'héritage moyen est passé de 28 000 euros en 1980 à 115 000 euros aujourd'hui".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.