Google forcé de verser un milliard d'euros à l'État français

Après des années de contentieux fiscal, l'entreprise Google a finalement versé une somme record à l'État français.

FRANCEINFO

Au terme d'un bras de fer qui dure depuis treize années, Google a fini par céder face à l'État français. Jusqu'ici, l'entreprise reconnaissait un siège social en Europe uniquement en Irlande, un pays attractif d'un point de vue fiscal. Elle va devoir payer la somme d'un milliard d'euros. Le total devrait comprendre 500 millions d'euros d'amende et 465 millions de rattrapage fiscal. Cela va lui permettre de ne pas faire face à un procès pour fraude fiscale aggravée. Elle règle ainsi ses comptes avec la France.

"Une victoire historique"

À Bercy, l'annonce de cet accord a été considérée comme un véritable tournant. "C'est une victoire historique. Historique parce que c'est un changement d'époque. D'abord, on a réglé les contentieux avec la société Google. Deuxièmement, nous avons récupéré la quasi-intégralité de ce que nous demandions à la société depuis de très nombreux contrôles fiscaux", se réjouit Gérard Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo de Google sur l\'écran d\'une tablette, le 3 septembre 2019.
Le logo de Google sur l'écran d'une tablette, le 3 septembre 2019. (DENIS CHARLET / AFP)