Exil fiscal : Emmanuel Macron fait-il un nouveau cadeau aux riches ?

Le journaliste Guillaume Daret est en direct de Sydney (Australie) où se trouve Emmanuel Macron ce mercredi 2 mai. Le président de la République s'est prononcé en faveur du retrait de l'"exit tax", ce qui devrait attirer sur lui de nombreuses critiques.

France 2

L'annonce du chef de l'État sur sa volonté de retirer l'exit tax coïncide avec le 1er-Mai, fête du Travail, et avec un contexte social tendu en France. Voilà qui va alimenter les critiques sur le "président des riches". "Emmanuel Macron l'assume totalement, 'c'est une taxe cosmétique qui ne rapporte pas beaucoup d'argent et qui envoie un signal négatif aux investisseurs', disait tout à l'heure l'une de ses plus proches conseillères'", rapporte le journaliste Guillaume Daret en direct de Sydney (Australie).

Une opération séduction de la France dans le monde entier

Cette mesure serait-elle un cadeau aux plus riches ? "L'Élysée rétorque que son objectif est avant tout de faire en sorte que les plus fortunés restent en France pour y créer de l'emploi. Ce qui est certain, c'est que cette annonce dans les colonnes du magazine Forbes fait partie d'une opération séduction plus large que mène le chef de l'État, depuis plusieurs mois déjà, dans le monde entier et ici même à Sydney", analyse le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un nouveau système d\'échanges de données permettra au fisc français de connaitre certaines ouvertures de compte au-delà des frontières.
Un nouveau système d'échanges de données permettra au fisc français de connaitre certaines ouvertures de compte au-delà des frontières. (MAXPPP)