Agnès Verdier-Molinié donne son point de vue sur la hausse des impôts locaux

La directrice de l'Ifrap, Agnès Verdier-Molinié était invitée du Grand Soir 3 pour analyser la hausse des impôts locaux.

France 3

Plusieurs grandes villes françaises ont annoncé une forte hausse des impôts locaux suite à la baisse des subventions de l'État aux collectivités. Dans son livre "On va droit dans le mur", Agnès Verdier-Molinié passe en revue les différents impôts et lois qui plombent la France. La directrice de l'Ifrap ne comprend pas vraiment la raison de cette hausse des impôts locaux. "Ces dernières années, on voit bien que même s'il n'y avait pas de baisse des dotations de l'État, il y avait quand même des hausses de fiscalité locale (...) Dire que c'est uniquement parce qu'il y a des baisses de dotations que l'on augmente la fiscalité locale, c'est quand même un petit peu fort".

Une hausse des dépenses de masse salariale

En revanche, Agnès Verdier Molinié concède que "les dépenses de fonctionnement des collectivités locales ont énormément augmenté ces dernières années et notamment les dépenses de masse salariale. Si on prend que les communes, c'est un milliard d'euros de plus de dépense de masse salariale qu'on a enregistré depuis le début des années 2000".

Le JT
Les autres sujets du JT
Les impôts vont baisser, voire disparaître pour 6 millions de contribuables, en 2015, mais des augmentations de taxes sont prévues dans le même temps.
Les impôts vont baisser, voire disparaître pour 6 millions de contribuables, en 2015, mais des augmentations de taxes sont prévues dans le même temps. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)