Cet article date de plus de neuf ans.

Impôts : le prélèvement à la source "pleinement appliqué en 2018" selon François Hollande

Le Président de la République assure ce dimanche dans un entretien à Sud-Ouest que le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu sera engagé dès 2016 et "pleinement appliqué en 2018".
Article rédigé par Fanny Bouvard
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Vers un prélèvement à la source des impôts sur le revenu ? © MAXPPP)

François Hollande indique dans une interview accordée au journal Sud-Ouest Dimanche que le prélèvemement des impôts à la source sera engagé dès l'an prochain, pour une application en 2018, confirmant ainsi un calendrier déjà évoqué le week-end dernier sur France Inter par le ministre des Finances, Michel Sapin.

"Une réforme attendue par les Français et souhaitable" (François Hollande)

Le chef de l’Etat estime que cette réforme, "attendue par les Français", doit donc être "bien menée pour être bien mise en œuvre, étape par étape. Et ça ne peut pas se faire en moins de trois ans. Ce sera donc engagé dès 2016 pour être pleinement appliqué en 2018", indique-t-il.

François Hollande qui assure, sans plus de précisions, que le projet en préparation "garantira que nul n'ait à perdre quoi que ce soit, ni les Français, ni l'État", au cours de la phase de transition.

Comment peut être mis en en place le prélèvement à la source et quels seraient les avantages... ou les inconvénients ? L'analyse de Vincent Drezet, secrétaire national du syndicat Solidaire finances publiques
Les impôts sur le revenu seraient retirés directement du salaire au moment du versement et non plus payés a posteriori par les contribuables. Un système qui coûterait moins cher à l’Etat. Un serpent de mer fiscal qui demande encore de nombreux ajustements.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.