VIDEO. Logement : plus de mille personnes menacées d'expulsion à Paris

Sept hôtels de la capitale vont fermer leurs portes au Samu social. Les réquisitions de logements n'étant effectives qu'à partir de mars, plus d'un millier de personnes risquent de se retrouver à la rue.

Jihane Benzina et Marie Cazaux - France 2

Les réquisitions de logements ne seront effectives qu'à partir du mois de mars 2013. C'est ce que vient d'annoncer la ministre du Logement, Cécile Duflot, jeudi 27 décembre. Cette nouvelle sonne comme un coup dur pour les associations de défense de personnes mal logées ou sans domicile fixe.

Autre mauvaise nouvelle, sept hôtels destinés à des familles démunies vont fermer à Paris. Plus de mille personnes pourraient se retrouver à la rue dès le 31 décembre à minuit, si aucune solution n'est trouvée à ce problème.

France 2 est allé à la rencontre de deux familles hébergées depuis un an par le Samu social. "Ça fait quatre ans que je vis à l'hôtel, j'en ai marre", explique l'une d'elles. Au total, 1 400 personnes sont concernées. La veille de Noël, le Samu social s'était pourtant félicité du fait que toutes les familles dans le besoin soient relogées. Cette situation ne devrait donc pas durer plus d'une semaine.

Sans le Samu social, cette femme n\'aurait pas trouvé d\'hébergement temporaire à Paris.
Sans le Samu social, cette femme n'aurait pas trouvé d'hébergement temporaire à Paris. ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)