Rénovation énergétique : le dispositif MaPrimeRénov' reste incompris

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Rénovation énergétique : le dispositif MaPrimeRénov' reste incompris
Article rédigé par France 2 - M. Gracia, F. Vallet, M. Cazaux, A. Da Silva,
France Télévisions
France 2
Depuis janvier 2024, les règles pour bénéficier de MaPrimeRénov' sont durcies. Les demandes pour cette aide gouvernementale à la rénovation énergétique sont en baisse.

Dans un pavillon du Val-d'Oise, des travaux de rénovation énergétique auraient dû démarrer il y a trois mois. Pourtant, tout est à l'arrêt. La propriétaire de la maison souhaite faire appel à MaPrimeRénov', mais elle ne comprend pas cette aide gouvernementale. "On a le sentiment qu'un jour, c'est blanc, un jour, c'est noir. (…) Ce n'est jamais la même chose", explique Élodie, propriétaire. Depuis janvier 2024, les règles de MaPrimeRénov' ont changé. Pour favoriser les rénovations globales, des aides ne sont plus accordées pour un simple changement de fenêtre, par exemple.

Le gouvernement pourrait annoncer de nouvelles mesures

Un accompagnateur est aussi obligatoire pour les travaux. Ces mesures plus contraignantes ont fait chuter les demandes d'aide de 40% en début d'année. "On n'a aucun chantier de rénovation d'ampleur qui était engagé, alors même qu'on a entre 10 et 12 personnes pour lesquelles on a des accords de principe", constate Hugues Sartre, entrepreneur, cofondateur de "Homyos". Le gouvernement pourrait annoncer de nouvelles mesures concernant les accompagnateurs. Leur présence serait réservée aux chantiers les plus subventionnés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.