Rentrée universitaire : l'augmentation des loyers pénalise les étudiants

Selon le rapport de l'Unef publié vendredi 16 août, le coût de la vie étudiante est en forte hausse avec +2,83%. L'explosion des loyers dans certaines grandes villes en serait la cause.

FRANCE 3

Après deux mois de recherches, Nolwenn Tardieu, étudiante en lettres n'a toujours pas d'appartement à Paris. Avec un budget de 500 €, la tache s'avère difficile. Le logement est la principale dépense des étudiants, avec des loyers qui augmentent en moyenne de 2,97% à la rentrée. Mais de fortes disparités sont observés suivant les villes : +5% à Paris, +4,01% à Rennes (Ille-et-Vilaine) et jusqu'à +11,07 à Bordeaux (Gironde). Venue du Pas-de-Calais, Nolwenn Tardieu bénéficie d'une bourse de 109 €, insuffisante. Sa famille va devoir faire des sacrifices pour qu'elle puisse aller en faculté.

"Ils n'ont pas conscience de la tension locative qu'il y a en Île-de-France"

Pour se donner plus de chances, la jeune fille s'est rendue dans un site de location entre particuliers. Elle a pris conseil pour que son dossier soit retenu par les propriétaires. "Ils n'ont pas conscience de la tension locative qu'il y a en Île-de-France", témoigne Laetitia Caron du site PAP. Vu les montants des loyers, Nolwenn Tardieu va devoir travailler pour financer ses études.

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration. Un étudiant dans les locaux de l\'unviersité Paris-Sorbonne en Mars 2018.
Illustration. Un étudiant dans les locaux de l'unviersité Paris-Sorbonne en Mars 2018. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)