Logements : le casse-tête des étudiants

Les villes universitaires ont-elles les moyens d'accueillir leurs étudiants ? La réponse est clairement non. Les villes sont saturées et ne peuvent répondre à la forte demande.

France 2

Une file d'attente sur un trottoir parisien. Des dizaines de personnes, dossiers en main. Parmi elles, beaucoup de jeunes sont en quête du graal : un logement. Pourquoi est-ce si difficile de trouver un hébergement ? Une équipe de journalistes a mené l'enquête en tentant de trouver un logement étudiant dans Paris, un logement de 13 mètres carrés pour un loyer de 610 € par mois, sans les charges.

Surfaces réduites, loyers exorbitants

Mauvaise surprise. Dans la cage d'escalier, il y a foule. Assis sur les marches, adossés au mur, tous espèrent avoir le studio. La plupart sont venus munis de leur pièce d'identité et de leurs fiches de paie. Une heure plus tard, l'heure de la visite a sonné. L'endroit est exigu. Depuis six mois, une jeune bordelaise loue un appartement de 25 mètres carrés à Paris pour 1 150 euros par mois. Aujourd'hui, elle doit trouver un logement moins cher. Problème : malgré une promesse d'embauche, ses dossiers sont refusés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Paris est la ville qui propose le plus d’annonces sur Airbnb : il y a aujourd’hui plus de 40 000 logements disponibles sur le site, répartis sur la région parisienne.
Paris est la ville qui propose le plus d’annonces sur Airbnb : il y a aujourd’hui plus de 40 000 logements disponibles sur le site, répartis sur la région parisienne. (THOMAS SAMSON / AFP)