Les crédits immobiliers battent des records en France

Les taux des crédits immobiliers n'arrêtent pas de baisser en France, jusqu'à atteindre un seuil historique au deuxième semestre 2021.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les taux actuels des crédits immobiliers sont cinq fois plus bas qu'il y a 20 ans. (MATHIEU HERDUIN / MAXPPP)

C'est inédit en France, les taux pour un crédit immobilier ont atteint 1,06 % au deuxième trimestre 2021 et la durée moyenne de ces emprunts n'a également jamais été aussi longue. Néanmoins, ces conditions favorables pour investir dans la pierre ne sont pas accessibles à tout le monde. 

Un record historique

"1,05 % à la mi-juillet, c'est très bas, du jamais vu, constate Michel Mouillart, économiste et fondateur de l'observatoire crédit logement CSA. Depuis bientôt 60 ans, les taux d'intérêt ne sont pas redescendus aussi bas." Ils sont actuellement cinq fois plus bas qu'il y a 20 ans. Toutes les durées de prêt sont concernées et cela concerne le neuf comme l'ancien.

Seul obstacle à cette "opportunité en or" d'investir dans l'immobilier, le profil des emprunteurs. Car si les taux n'arrêtent pas de dégringoler depuis plusieurs années, les conditions pour faire un prêt, elles sont plus restrictives. Il faut notamment un apport personnel plus important.

"C'est vrai qu'on a des dossiers qui sont rejetés parce que les emprunteurs n'ont pas assez d'apport, observe Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux. Autre facteur récent qui peut affaiblir un dossier, la "menace sur l'emploi liée notamment au chômage partiel, causé par la crise du Covid-19. Donc ceux qui sont éligibles obtiennent des taux très bas autour de 1 %. Mais il y a effectivement des déçus." Résultat, le nombre de prêts immobiliers, lui, reste inférieur de 12 % par rapport à 2019.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prix de l'immobilier

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.