Immobilier : réduire le droit de propriété pour faire baisser les prix

Pour faire baisser les prix de l'immobilier, un député MoDem préconise de réduire le droit de propriété. Le modèle va être expérimenté à Lille (Nord).

FRANCE 2

Comment stopper la flambée de l'immobilier à Paris et dans les grandes villes ? Le député MoDem Jean-Luc Lagleize veut réduire le droit de propriété dans les zones tendues. Aujourd'hui, un particulier qui achète un bien immobilier est propriétaire des murs et du terrain. Demain, le foncier pourrait rester public, propriété des collectivités, seul le bâti serait privé. Ainsi, l'élu compte faire baisser les prix de 30 à 40%.

Un test à Lille

"Les classes moyennes ne peuvent plus accéder aux zones tendues, il n'y a que les classes les plus riches qui peuvent se le payer ou les personnes qui sont bénéficiaires d’un logement social, les autres vont à 10-15 km de la zone tendue", déplore Jean-Luc Lagleize. La solution est déjà expérimentée dans le centre-ville de Lille (Nord) pour les foyers modestes. Quinze premiers appartements seront livrés en mars prochain. L'Union des propriétaires s'inquiète d'une atteinte au droit de propriété inscrit dans la Constitution.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le prix du mètre carré a été atteint le seuil des 10 000 euros à Paris
Le prix du mètre carré a été atteint le seuil des 10 000 euros à Paris (PATRICK KOVARIK / AFP)