Cet article date de plus de deux ans.

Immobilier : les villes moyennes touchées par la hausse des prix

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Immobilier : les villes moyennes touchées par la hausse des prix
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Si les prix de l'immobilier ont encore augmenté à Paris, les villes de province ne sont plus épargnées par le boom, grâce aux taux d'intérêt toujours très bas.

Le boom de l'immobilier ne cesse d'augmenter, avec parfois des hausses de plus de 10%, et le phénomène ne touche plus que la capitale. Des villes comme Rennes (Ille-et-Vilaine), Nantes (Loire-Atlantique) ou La Rochelle (Charente-Maritime) sont touchées. Liza, décoratrice d'intérieur, a acheté un appartement ancien à Marseille (Bouches-du-Rhône) avec une superficie de 105 m², afin d'y effectuer des rénovations.

"Je paye moins cher en étant propriétaire"

Un coup de cœur à 165 000 €, auxquels il faut ajouter 35 000 € de travaux. "Les taux sont bas, et il était plus intéressant d'acheter et d'être propriétaire, que de continuer à louer", explique-t-elle. "Finalement je paye moins cher en étant propriétaire qu'en étant en location", assure-t-elle. "Il y a plus d'acheteurs sur le marché, et pas forcément plus de biens à vendre", décrypte l'agent immobilier, ce qui justifie la hausse des prix actuelle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prix de l'immobilier

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.