Allemagne : les achats immobiliers bientôt interdits aux étrangers ?

La capitale allemande a la cote : le prix du mètre carré a doublé en 10 ans. Pour protéger les Berlinois, le maire de la ville veut interdire la vente de biens immobiliers aux étrangers.

Voir la vidéo
France 2

Le prix de l’immobilier flambe dans toutes les capitales européennes et Berlin n’échappe pas à la règle. Les investisseurs viennent du monde entier : actuellement 68% des transactions se font avec des investisseurs étrangers. Ces clients, souvent, ne se déplacent pas, achètent sur plan et loueront à prix d’or. Si cela fait flamber les prix des loyers, "ils devraient juste aller voir leur employeur et demander une augmentation pour s’adapter au prix du marché. Il ne faut pas juste se plaindre" répond Sélina Toonen, d’une agence immobilier spécialisée dans les acheteurs internationaux.

Et si la règle pour devenir propriétaire était d’être allemand ?

Berlin est la ville où les loyers augmentent le plus : +20% depuis un an. Dans un immeuble racheté par un fonds britannique, Wolfgang Roth, est là depuis 40 ans et son loyer a presque doublé, comme nombre de ses voisins ou ex-voisins, c’est devenu impossible pour ce retraité et il va devoir partir, lui aussi. À Berlin, les dispositifs d’encadrement des loyers se contournent facilement en cas de travaux. Reiner Wild explique que "Ce bâtiment était utilisé pour les logements sociaux, ça a été racheté par un investisseur britannique, il veut le rénover et le revendre à prix fort donc les locataires sont chassés."

Face à cette colère, la proposition est choc. Pour le sénateur berlinois en charge des finances Matthias kollaps, "Ces investisseurs ne viennent pas pour soutenir berlin mais utiliser la ville comme une machine à cash." La mise en œuvre de la mesure s’annonce complexe car les règles européennes interdisent formellement toute discrimination entre les membres de l’Union, il ne restera donc que les étrangers non-européens.

Le JT
Les autres sujets du JT
.
. (WOLFGANG KUMM / DPA)