Pourquoi la taxe foncière augmente à ce point

Entre 2009 et 2014, la taxe foncière a bondi en moyenne de 16,4%. Les propriétaires pestent contre cette pression fiscale que France 2 décrypte.

FRANCE 2

Angers, dans le Maine-et-Loire, compte parmi les villes les plus touchées par l'explosion de la taxe foncière ces dernières années. Si l'augmentation moyenne en France a atteint 16,4% entre 2009 et 2014, dans cette ville, elle est de 21%.

Monique Verneau, propriétaire angevine à la retraite, a vu sa taxe bondir de presque 300 euros depuis 2009. Deux raisons expliquent cette augmentation : d'abord parce que la valeur locative de chaque logement – qui sert de base de calcul – est revue à la hausse chaque année, ensuite parce que le taux d'imposition fixé par les communes et les départements progresse.

Une nécessité face aux baisses des dotations de l'Etat

Au palmarès des plus fortes hausses, on trouve Argenteuil (+ 26,34%), Montreuil (+ 24%) et Dijon (+ 21,59%). Tout en bas du classement figurent Grenoble (+ 6,53%), Tourcoing (+ 6,8%) et Nice (+ 6,95%). Selon l'Association des maires de France, ces hausses sont nécessaires pour compenser la baisse des dotations de l'Etat. La taxe foncière doit être réglée ce jeudi 15 octobre à minuit ou mardi 20 octobre sur internet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des immeubles de la rue Erlanger, dans le 16e arrondissement de Paris.
Des immeubles de la rue Erlanger, dans le 16e arrondissement de Paris. (GOOGLE MAPS)