Le prix moyen du m2 à Paris passe sous la barre des 8 000 euros

Seuls quatre arrondissements ont aujourd'hui un prix de vente au m2 supérieur à 10 000 euros.

La Tour Montparnasse à Paris, le 29 janvier 2014.
La Tour Montparnasse à Paris, le 29 janvier 2014. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

L'immobilier est à la baisse dans la capitale. Les promesses de vente pour Paris et l'Ile-de-France laissent entrevoir un recul des prix un peu plus rapide début 2015, ont annoncé les notaires, jeudi 26 février. Ainsi à Paris, les projections font état d'un prix de vente moyen de 7 840 euros au m2 en avril 2015, soit un recul annuel de 3,5%.

Dans la capitale, le prix moyen est donc tombé en dessous de 8 000 euros le m2 dès le mois de décembre, à 7 960 euros, affirment les notaires. Fin novembre, ils prédisaient que ce seuil symbolique serait franchi au premier trimestre 2015. Seuls quatre arrondissements (4e, 5e, 6e et 7e) ont aujourd'hui un prix de vente au m2 supérieur à 10 000 euros, contre huit deux ans plus tôt.

Le prix de  l'ancien reste élevé en Ile-de-France

A l'heure actuelle, si les investisseurs reviennent vers l'immobilier neuf à la faveur des assouplissements apportés au dispositif fiscal Pinel (ex-Duflot), ils ont déserté le marché de l'ancien dans la capitale. Selon Thierry Delesalle, notaire parisien, "il n'y a plus que des transactions liées à des évènements professionnels ou familiaux : mutation, naissance d'enfants, mariage, divorce".

Toujours selon les projections des notaires, les prix des appartements anciens devraient reculer de 3,9% en Ile-de-France et de 4,8% dans les Hauts-de-Seine, d'avril 2014 à avril 2015.

Toutefois en Ile-de-France, après trois ans de "lente érosion", les prix de vente des appartements anciens demeurent "à un niveau encore très élevé", 5 300 euros le m2, notent les notaires. Soit un modeste recul de 5,2% depuis leur plus haut atteint mi-2012 (-5,6% à Paris).