Le marché des résidences secondaires redémarre péniblement

Sinistré ces dernières années, le marché des résidences secondaires connaît un léger frémissement. Les acquéreurs sont de retour, mais les prix sont très bas. Le reportage de France 3.

FRANCE 3

Depuis plusieurs années, le marché des résidences secondaires se porte mal en France. A Miélan (Gers), les demeures se vendent très difficilement. "Les biens qui se vendent aujourd'hui sont pas mal négociés par rapport au prix affiché, bien que les prix affichés aient déjà pas mal diminués", assure à France 3 Eric Perès, négociateur en immobilier.

Selon une étude, les prix ont subi de fortes baisses en 2014, notamment dans les zones rurales. Ce phénomène n'est pas nouveau. Depuis la crise financière de 2008, les prix s'effondrent.

Des délais de vente très longs

Bonne nouvelle tout de même : à la faveur de ces baisses, les acquéreurs reviennent. Ce n'est qu'un frémissement, mais l'amélioration est là. Le marché redémarre pour les biens de 100 000 à 150 000 euros. Pour les biens supérieurs à 300 000 euros, la clientèle étrangère est visée. Mais dans ces cas-là, les délais de vente sont beaucoup plus longs.

Le JT
Les autres sujets du JT