Immobilier : un nouvel avantage fiscal pour les rénovations

Pour favoriser la rénovation des logements anciens, le gouvernement propose une réduction d'impôts pour les propriétaires qui souhaitent mettre en location leur bien. Reportage à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques).

FRANCE 2

Matthieu Lafitte est promoteur à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). Sa spécialité : la défiscalisation immobilière dans l'ancien. Jusqu'à présent pour bénéficier d'une aide fiscale, il fallait respecter des normes strictes d'isolation. À partir du 1er janvier, une rénovation plus légère donnera elle aussi accès à un crédit d'impôt. Par exemple, si un propriétaire loue pendant douze ans un logement à 100 000 euros, avec 25 000 euros de travaux de rénovation, il aura une déduction d'impôts de 2 000 euros par an.

Attirer des investisseurs modestes

Pour bénéficier de cet avantage fiscal, il faut respecter une condition : le loyer plafonné. Pour un trois pièces à Bayonne par rexemple c'est 600 euros par mois maximum. L'objectif affiché par le gouvernement est de lutter contre la vétusté de certains immeubles de centre-ville et de redynamiser des quartiers. Jean-René Etchegaray, maire (UDI) de Bayonne est satisfait de cette mesure. "Cela va créer un appel d'air supplémentaire, convaincre un certain nombre de propriétaires ou d'investisseurs de venir sur Bayonne pour réhabiliter ces immeubles. Nous avons encore entre 500 et 700 logements vétustes et vacants dans le centre historique de cette ville". La nouvelle aide fiscale s'appliquera sur les biens acquis après le 1er janvier. Elle vise à séduire des investisseurs plus modestes. Selon le gouvernement, cette nouvelle niche fiscale pourrait coûter 120 millions d'euros la première année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Panneau de vente posé sur la rambarde d\'une fenêtre.
Panneau de vente posé sur la rambarde d'une fenêtre. (ERIC PIERMONT / AFP)