Immobilier : les bonnes affaires des marchands de biens

France 2 s'intéresse au phénomène des marchands de biens, qui achètent des immeubles et maisons qu'ils rénovent totalement avant de les revendre.

France 2

Ils constituent un petit monde à part dans le marché de l'immobilier. Ils achètent, rénovent et revendent des immeubles anciens en réalisant une plus-value : ce sont les marchands de biens. Gary Lécuyer est l'un d'entre eux, à Reims (Marne). Sa dernière acquisition est un immeuble de quatre étages acheté à une association. Il compte y créer sept studios équipés. Les investisseurs se bousculent pour acheter les appartements : ils les revendra 3 000 euros du mètre carré. Pour dénicher les bonnes affaires, il faut être à l'affût. Avec un objectif de 10% de marge en moyenne, il a de quoi convaincre les banques de le suivre dans ses affaires.

Bonnes affaires et arnaques

Mais dans l'immobilier, il y a bonnes affaires et de mauvaises surprises. Cet immeuble de région parisienne avait tout pour plaire à ces marchands. Mais en sous-sol, un gros problème : des travaux supplémentaires qui triplent le budget initial. Pour certains particuliers, les marchands de biens sont le dernier recours. Face à une maison occupée par un membre de la famille qui la squatte depuis des années, ce marchand propose d'acheter la maison rapidement, 20 à 30% moins cher que sur le marché. S'ils font affaire, le marchand payera cash, expulsera le squatteur et refera tout à neuf, assumant tous les risques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une maison à vendre.
Une maison à vendre. (MAXPPP)