Yvelines : deux ans de prison pour un marchand de sommeil

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Yvelines : deux ans de prison pour un marchand de sommeil
France 2
Article rédigé par
A. Marguet, Y. Dorion, N. Gallet - France 3
France Télévisions

Un homme de 53 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Versailles (Yvelines). Il louait des logements insalubres à une quinzaine de personnes dans une maison de Conflans-Sainte-Honorine.

Il a logé jusqu'à huit familles dans des conditions insalubres. Des locations entre 600 et 800 euros par mois, réglés en liquide, et sans aucune signature de bail. "C'était insalubre, c'est invivable. Il n'y avait pas assez de toilettes pour tout le monde, l'électricité, il n'y avait qu'un seul contrat pour tout le monde" raconte Santiago
Londono, lui-même ancien locataire d'un de ces appartements. "Quand il pleuvait, il y avait de l'eau qui rentrait dans la maison et notre matelas, qui était par terre, était donc trempé" ajoute Lina Marcella, elle aussi victime de ce propriétaire.

20 000 euros de dommages et intérêts

Ces locataires ont monté pendant plus de trois ans un dossier afin de faire juger le propriétaire. La justice a décidé de le condamner à deux ans de prison ferme, aménageables avec un bracelet électronique, ainsi qu'à 20 000 euros de dommages et intérêts, reversés aux victimes. Mais pour Me Tarek Koraitem, l'avocat de ce "marchand de sommeil", il s'agit "d'une affaire de squat". "Sa maison a été squattée lorsqu'il était parti en vacances (...). Il a déposé une plainte qui visiblement n'a pas été prise en compte, ni par le parquet, ni par la police, ni par le tribunal". Plus de 170 000 logements seraient insalubres en Ile-de-France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.