Un permis de louer pour lutter contre les logements insalubres

Pour éviter de voir loués trop de logements insalubres, un permis de louer a été mis en place. Il est appliqué à la lettre à Mantes-la-Jolie (Yvelines). Reportage.

FRANCE 3

Dans le centre-ville de Mantes-la-Jolie (Yvelines), une inspectrice de la mairie a dû intervenir à la demande d'une occupante, inquiète de l'état de son immeuble. "Ici, on a une belle fissure. On a eu des problèmes électriques, avec des fils apparents. Les enfants devaient connecter les fils pour ouvrir et sortir des parties communes", constate l'inspectrice. Alertée, la préfecture a ordonné des travaux d'office pour le plus urgent, mais il reste tant à faire. À l'avenir, la mairie veut interdire les locations dans ce genre d'immeubles grâce au dispositif du permis de louer.

Jusqu'à 15 000 euros d'amende pour les marchands de sommeil

Depuis six mois, toute nouvelle demande de mise en location d'un logement est soumise à l'accord de la commune. Photos, diagnostics en tous genres : en tout, 108 dossiers ont été déposés, même si aucun n'a pour l'instant été refusé. Tous les logements présentés étaient donc aux normes. Quant aux marchands de sommeil, la plupart n'ont pas pris la peine de demander une autorisation avant de louer des logements indignes. Dans ce cas, la mairie compte sur les signalements des locataires. Ils risquent de 5 000 à 15 000 euros d'amende s'ils n'ont pas demandé d'autorisation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un logement à louer, le 5 juin 2012 à Paris.
Un logement à louer, le 5 juin 2012 à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)