Logement : les jeunes précaires à la peine pour trouver un toit

Publié Mis à jour
Logement : les jeunes précaires à la peine pour trouver un toit
Article rédigé par
France Télévisions

Les bénéficiaires de l'aide à l'enfance se retrouvent privés de cette aide une fois majeur. Ils doivent alors faire face à de grandes difficultés de logement.

Louna fait visiter son logement avec une fierté presque enfantine. "L'appartement fait 35 mètres carrés environ, avec un balcon", détaille cette jeune femme qui a essuyé plusieurs refus avant de trouver cet appartement. Placée dans un foyer depuis ses 5 ans, elle s'est retrouvée livrée à elle-même à sa majorité, sans logement ni soutien de ses éducateurs. "À 18 ans, c'est vrai que j'ai des obligations que d'autres n'ont pas, je me dois d'être responsable (...). Nous, on n'a pas le droit à l'erreur. Il n'y a pas de bouée de secours", indique-t-elle.

"Sécuriser" les jeunes

La jeune fille a dû rapidement trouver un petit boulot pour financer cet appartement et entrer en fac de droit, sans aide des parents, comme c'est souvent le cas des étudiants qui ont besoin de financer leurs études. Elle peut en revanche compter sur l'association des "Apprentis d'Auteuil", qui l'ont accompagnée financièrement et aidée dans ses démarches. Anne Werey, la directrice explique que beaucoup de jeunes "se retrouvent sans toit. Or offrir un logement à un jeune, c'est le sécuriser".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.