L'héritage de l'abbé Pierre

Dix ans après la mort du prêtre, le combat contre le mal-logement reste une priorité pour les compagnons d'Emmaüs.

FRANCE 3
Dix ans après la mort de l'abbé Pierre, les compagnons d'Emmaüs perpétuent son héritage. La lutte contre le mal-logement avait débuté avec son fameux appel de l'hiver 1954, qui a éveillé les consciences des Français et permis de récolter à l'époque 500 millions de francs, l'équivalent de dix millions d'euros. Aujourd'hui, les communautés d'Emmaüs récoltent des fonds en organisant des brocantes pour venir en aide aux plus démunis.

4 millions de personnes en danger

"L'abbé Pierre m'a aidé quand j'en avais le plus besoin. C'est ma deuxième famille. J'ai ma famille mais je ne peux pas quitter Emmaüs", raconte François, un compagnon de l'association. Alors qu'une vague de froid s'abat sur la France, le combat contre la misère reste prioritaire pour sauver des vies. Selon la fondation Abbé Pierre, quatre millions de personnes sont en danger, faute d'un toit ou d'un logement décent.
Le JT
Les autres sujets du JT
L\'abbé Pierre avait lancé un vibrant appel au cours de l\'hiver 1954.
L'abbé Pierre avait lancé un vibrant appel au cours de l'hiver 1954. (FRANCE 3)