Immobilier : un dispositif fiscal pour rénover les centres-villes

Face à la pénurie de logements dans les centres-villes, le gouvernement a déployé le dispositif Denormandie qui offre un avantage fiscal aux investisseurs qui réalisent de gros travaux sur du logement ancien.

FRANCE 2

Le logement ancien a le vent en poupe. Depuis janvier et la mise en place du dispositif Denormandie, l'État compte redynamiser des centres-villes en manque d'attractivité. Une niche fiscale qui permet une défiscalisation pouvant aller jusqu'à 300 000 €. Le principe est simple : réaliser des travaux à hauteur de 25% dans un bien ancien, puis le mettre en location durant 6, 9 ou 12 ans.

222 villes peuvent appliquer le dispositif

Les travaux doivent améliorer les performances énergétiques du logement et être certifiés par un professionnel. 222 villes en France peuvent appliquer ce dispositif Denormandie. Dans le centre-ville de Châtellerault, dans la Vienne, certains appartements sont inoccupés, voire insalubres. "Nous espérons par ce biais trouver de nouveaux investisseurs locaux et extérieurs. Le dispositif fiscal était le levier supplémentaire dont nous avions besoin", indique Maryse Lavrard, première adjointe au maire chargée de l'urbanisme. Châtellerault espère ainsi réhabiliter un tiers de ses logements vacants d'ici cinq ans. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Face à la pénurie de logements dans les centres-villes, le gouvernement a déployé le dispositif Denormandie qui offre un avantage fiscal aux investisseurs qui réalisent de gros travaux sur du logement ancien.
Face à la pénurie de logements dans les centres-villes, le gouvernement a déployé le dispositif Denormandie qui offre un avantage fiscal aux investisseurs qui réalisent de gros travaux sur du logement ancien. (FRANCE 2)