Immobilier : ces logements livrés en retard

Les retards de livraison de logements neufs inquiètent les acquéreurs. Cela peut en effet leur coûter très cher. Mais depuis peu, Vinci Immobilier s'engage à dédommager les clients. 

France 2

Acheter un logement neuf sur plan est un pari pour les acquéreurs, car les chantiers prennent parfois du retard. En banlieue parisienne, des futurs propriétaires seront bientôt tous voisins. Enfin, ils l'espèrent ! Quand ils ont signé leur contrat d'achat, la livraison était prévue en mars dernier. Aujourd'hui, elle a huit mois de retard. Contacté, le promoteur assure que les logements seront livrés en décembre. Il explique que ce sont notamment des intempéries qui ont retardé le chantier. C'est un cas prévu dans le contrat de vente.

Vinci Immobilier propose de verser des indemnités

Pour Alexandre Rodriguez, la situation devient critique. À cause de ce retard, il doit régler des intérêts à sa banque : 400 € par mois. Impossible pour cet ingénieur de payer en plus un loyer. À 26 ans, il a dû retourner vivre chez sa mère. "On se demande si on n'a pas fait la plus grosse erreur de sa vie", témoigne-t-il. Mouhamad Omar lui, vient de recevoir les clés de son appartement avec un an de retard. Un des poids lourds du secteur, le promoteur Vinci Immobilier, n'échappe pas à ce constat. Près de la moitié de ses chantiers affichent des retards, en moyenne 28 jours de délai. Pour rassurer les acheteurs, le promoteur propose de leur verser des indemnités, quelle que soit la cause du retard.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des ouvriers travaillent sur le chantier d\'une maison à Estaires (Nord), le 29 septembre 2011.
Des ouvriers travaillent sur le chantier d'une maison à Estaires (Nord), le 29 septembre 2011. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)