Hébergement : Berlin interdit Airbnb

Berlin a décidé d'employer la manière forte et d'interdire, purement et simplement, Airbnb et tous les sites qui permettent à chacun de louer son logement. Une mesure pour lutter contre la flambée des loyers.

FRANCE 2

Ils ont envahi Berlin. On trouve des appartements loués sur internet par des touristes dans tous les quartiers, à tous les prix. Et il y a toutes les surfaces. Mais cette activité florissante est désormais illégale dans la capitale allemande. "Nous avons créé une entreprise. Elle fonctionne très bien, elle fait vivre plusieurs personnes et la ville casse tout", regrette un loueur.

Ils sont des milliers à avoir profité de la ruée des touristes sur Berlin grâce à internet et notamment au site Airbnb qui a transformé des quartiers entiers.

Une situation dramatique

Désormais, des inspecteurs de la ville traquent les locations non déclarées. Dans certains quartiers, la situation est devenue dramatique et trouver un appartement est devenu un défi. Airbnb est passé par là et a aggravé la pénurie. "Ça concerne particulièrement des biens en centre-ville qui ne sont pas très cher à l'achat et qui se louent très facilement", dit un responsable d'agence immobilière. Le calcul de la mairie est simple. En interdisant des sites comme Airbnb, le tourisme va certes souffrir, mais plus de 12 000 logements vont à nouveau bénéficier aux Berlinois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un utilisateur ouvre l\'application Airbnb à Namur (Belgique), le 23 décembre 2015.
Un utilisateur ouvre l'application Airbnb à Namur (Belgique), le 23 décembre 2015. (ISOPIX / SIPA)