Horticulture : à la rencontre de producteurs de safran en France

Deux producteurs du Puy-de-Dôme cultivent le safran. France 3 est parti à leur rencontre.

FRANCE 3

Michel est à la retraite et en profite pour cultiver son jardin, enfin, son champ, au milieu des volcans. Fanny, elle s'est installée il y a cinq ans en pleine Limagne, dans sa maison d'enfance. Aujourd'hui, tous deux attendent avec impatience que le trésor qu'ils ont mis en terre l'année dernière porte ses fruits, ou plutôt ses fleurs. Et cette année, il faut faire preuve de patience.

Attendre la fleur

"Pour l'instant ce n'est pas terrible. Mais on attend le pic de floraison, c'est-à-dire un champ violet", commente Michel Baur. "C'est assez calme, ça a eu un peu de retard, mais dans une quinzaine de jours, il va y avoir beaucoup plus de fleurs", confirme Fanny Desthuilliers. Malgré tout, quelques crocus pointent déjà le bout de leurs pétales dans ces safranières. Des fleurs qui doivent impérativement être cueillies le jour même, sous peine de s'abîmer. 2000 dimanche, 1500 lundi, une surprise quotidienne. Fanny a d'ailleurs dû diviser sa surface par deux pour pouvoir suivre le rythme.

Le JT
Les autres sujets du JT