Cet article date de plus d'un an.

Haute-Saône : le succès d'un réseau de troc pour lutter contre le gaspillage

Publié
Haute-Saône : le succès d'un réseau de troc pour lutter contre le gaspillage
Haute-Saône : le succès d'un réseau de troc pour lutter contre le gaspillage Haute-Saône : le succès d'un réseau de troc pour lutter contre le gaspillage
Article rédigé par France 2 - C. Arnold, H. Strobel, J. Siehr
France Télévisions
France 2

En Haute-Saône, un réseau de troc a été mis en place pour éviter de jeter et pour faire des économies. Une aventure qui a débuté il y a quatre ans.

À Magny-Vernois (Haute-Saône), un rendez-vous a été fixé devant une résidence. Maud Giboulet, membre du groupe "On donne en Haute-Saône", s'apprête à troquer quelques DVD avec une habitante de l'immeuble, Marie Martinic, qui lui donne en échange des pâtisseries. Une volonté de partager pour éviter de jeter. "Je préfère que ce soit recyclé chez des personnes qui vont les réutiliser plutôt que ce soit chez moi, qu'ils restent dans la poussière", confie Maud Giboulet.

Une démarche d'économie circulaire

Les deux femmes sont des habituées de ces échanges. Habits, meubles, petits objets du quotidien… Elles préfèrent aujourd'hui troquer ou donner, plutôt que vendre ou d'acheter neuf. Une démarche d'économie circulaire, dans laquelle elles se sont lancées grâce aux réseaux sociaux et à la page Facebook "On donne en Haute-Saône". Ce groupe a été créé en 2018 par Sophie Poirot, la mère de Marie Martinic, sur un coup de tête, après avoir elle-même décidé de donner les affaires de sa mère décédée. "On donne en Haute-Saône" rencontre aujourd'hui un succès inattendu, avec une centaine d'annonces quotidiennes et plus de 15 000 membres. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.