VIDEO. À la rencontre de Sébastien, chauffeur routier depuis dix ans

Pour mieux comprendre les revendications des routiers, qui lancent une opération coup de poing jeudi 18 décembre, une équipe de France 2 a suivi Sébastien Potin.

FRANCE 2

Neuf heures par jour sur les routes, six jours sur sept : un rythme habituel pour Sébastien Potin, qui gagne 1 800 euros nets par mois. Rencontré par une équipe de France 2, le chauffeur routier assure "être complètement fatigué" après une journée de travail. "On a qu'une envie, c'est d'aller se coucher".
Le plus dur est de tenir les délais : sur 24 heures, Sébastien a 500 kilomètres à faire, deux chargements à embarquer et une livraison à 13 heures le lendemain. Le chargement étant le seul moment où il peut gagner du temps, Sébastien n'hésite pas à donner un coup de main.

Des moments de solitude

Le but est de rouler le maximum autorisé sur la journée. À une heure du matin, Sébastien doit toutefois aller se coucher. Loin de chez soi un soir sur deux en moyenne, Sébastien redoute les nuits et les moments de solitude. "Je m'enferme dans ma petite maison", explique le routier en fermant les rideaux de son camion.
 

Le JT
Les autres sujets du JT