Cet article date de plus de trois ans.

Social : une rentrée à hauts risques

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Social : une rentrée à hauts risques
Article rédigé par
France Télévisions

Le gouvernement va devoir faire face à une rentrée sociale chargée. Deux dates de mobilisation ont été annoncées : le 18 septembre et le 9 octobre.

Les cheminots seront les premiers à se mobiliser. Après 3 mois de grève, la CGT lance un appel pour le 18 septembre. Elle espère mettre la pression avant les négociations sur la convention collective du secteur ferroviaire. L'UNSA Ferroviaire refuse de s'y joindre. Les autres syndicats devraient se prononcer prochainement.

Une journée d'actions interprofessionnelles le 9 octobre

Point d'orgue de cette rentrée sociale : une journée d'actions interprofessionnelles le 9 octobre. Retraités et étudiants se joindront au cortège de la CGT solidaire et Force ouvrière. Ce 31 août au matin, son chef de file a dénoncé l'attitude d'Emmanuel Macron en disant qu'"on ne peut pas mépriser tout le monde tout le temps". Autre front social chez Air France : aucune date n'est encore annoncée, mais l'intersyndicale promet des actions sous peu. Elle réclame toujours des augmentations de salaire. Les consultations lancées cette semaine avec les partenaires sociaux à Matignon n'ont visiblement pas suffi à calmer la grogne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.