Grève du 5 octobre : près de 200 manifestations pour des enjeux sociaux

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Grève du 5 octobre : près de 200 cortèges mobilisés en France pour des enjeux sociaux
franceinfo
Article rédigé par
C. Motte, S. Lanson, C. Cuello, F. Daireaux, A. Husser, O. Gardette, France 3 Régions, A. Canestraro - franceinfo
France Télévisions

Mardi 5 octobre, à l'appel des syndicats, quelque 200 cortèges étaient mobilisés aux quatre coins de la France pour remettre les questions sociales sur le devant de la scène. Ils revendiquent 160 000 manifestants.

Pour cette journée de mobilisation, mardi 5 octobre, près de 200 manifestations étaient organisées dans toute la France. 200 cortèges pour dénoncer des salaires trop bas et des conditions de travail délétères. "C'est compliqué à Paris, un loyer, c'est 800 ou 1 000 euros. Forcément, on fait le calcul rapidement, quand on vit seul, ça va vite avec les factures", explique une manifestante. Une autre femme, employée à la mairie de Nanterre (Hauts-de-Seine), déplore un manque de moyens. "Depuis 18 ans que j'y travaille, j'ai vu au fur et à mesure tous nos droits se rétrécir", peste-t-elle.

La réforme de l'assurance-chômage visée

De Toulouse (Haute-Garonne) à Paris, nombreux sont ceux à avoir répondu à l'appel de la CGT. "Moi, je suis à 1 350 euros, avec 15 ans d'ancienneté. J'ai une femme qui ne travaille pas, quatre enfants et j'ai des charges à payer", lance un agent de sécurité, présent dans un rassemblement. Plus que des conditions de travail et des salaires jugés trop bas, certains sont également venus lutter contre la baisse de l'allocation chômage. Les manifestants promettent d'autres défilés pour obtenir gain de cause.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.