Retrait provisoire de l'âge pivot : "une grande satisfaction " pour le secrétaire national de la CFDT chargé du dossier des retraites

Le secrétaire national de la CFDT chargé du dossier des retraites était l'invité de franceinfo dimanche matin. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Frédéric Sève en novembre 2019.  (AURELIEN MORISSARD / MAXPPP)

"On est bien contents d'avoir réussi à faire admettre le retrait de l'âge pivot par le gouvernement", se félicite Frédéric Sève, le secrétaire national de la CFDT chargé du dossier des retraites dimanche 12 janvier sur franceinfo. "C'est une grande satisfaction, ça retire du champ une mesure que l'on contestait, car on la trouve injuste", ajoute-t-il.

>>> Réforme des retraites : les quatre points à retenir de la proposition d'Edouard Philippe sur le "retrait provisoire" de l'âge pivot

Malgré cette satisfaction, la CFDT "n'a pas à siffler la fin de la récré", rappelle Frédéric Sève mais il prévient qu'"il y aura surement des actions à mener pour pousser les sujets importants". Il cite notamment celui de "la pénibilité", pour lequel d'après lui, "il y a encore beaucoup de choses à construire".

La CFDT participera avec les autres syndicats à la conférence de financement, qui doit rendre en avril ses propositions pour garder le système des retraites à l'équilibre. "Il faut déjà s'entendre sur les montants qu'il faut financer", note le secrétaire national de la CFDT chargé du dossier des retraites. Sans aller dans le détail, il appelle à un "cocktail de mesures", puisque "n'importe quelle mesure a des effets pervers, et plus une mesure est forte, plus l'effet pervers est fort. Donc mieux vaut plusieurs petites mesures de faible ampleur, que de tout miser sur une seule mesure comme le faisait le gouvernement avec l'âge pivot", conclut le syndicaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.