La grève dans les transports provoque un boom des accidents de deux-roues

La grève des transports à Paris provoque des embouteillages et une nervosité chez les usagers de la route. Depuis le début du mouvement, les accidents de deux-roues ont augmenté de 40%.

franceinfo

Des vélos qui slaloment entre les passants et les voitures, des conducteurs de trottinettes à pied sur la chaussée ou encore des skateboards à deux doigts de percuter les piétons... Depuis le début de la grève contre la réforme des retraites, le 5 décembre, c'est la pagaille dans les rues de Paris pendant les heures de pointe. Les accidents sont en hausse chez les conducteurs de deux-roues. Sur ce type de collision, les interventions des pompiers ont bondi de 40%. 600 ont été enregistrées en deux jours, contre 450 à la même période l'an dernier.

Tous les types de deux-roues sont concernés.

De nombreux Franciliens optent pour le deux-roues, faute de métros ou de RER. Sur une vidéo filmée lundi, il y a plus de vélos sur la route que de véhicules motorisés. Selon la mairie de Paris, ils sont deux fois plus nombreux que pour une journée ordinaire. Aux yeux des habitués, certains conducteurs novices se mettent en danger. Pour limiter les risques, les pompiers recommandent à tous les conducteurs de deux-roues de s'équiper d'un casque et d'être bien éclairés.

Des utilisateurs de trottinettes électriques au milieu de la circulation parisienne, le 13 septembre 2019.
Des utilisateurs de trottinettes électriques au milieu de la circulation parisienne, le 13 septembre 2019. (MARTIN BUREAU / AFP)