VIDEO. Grève contre la réforme des retraites : le secteur du tourisme s'inquiète

Plusieurs monuments et musées ont été fermés dans le centre de Paris, jeudi 5 décembre. Quel impact les manifestations et la grève auront-elles sur le secteur tourisme ?

FRANCE 2

Décrocher sa photo au pied du Sacré Cœur, dimanche 8 décembre, à Paris, demandait une bonne dose de motivation. Pour y arriver, il n'y avait ni métro ni funiculaire. Pour certains touristes venus pour quelques jours à Paris, l’escapade s'est transformée en parcours du combattant. "C'est la galère, il faut s'adapter avec les vélos, les trottinettes", commente l'un d'eux. "Tout est fermé et on ne peut bouger qu'avec les taxis", commente un autre touriste.

>> Perturbations, manifestations, réactions, trafic… Suivez en direct la grève du 9 décembre et les dernières informations ici

Les touristes qui annulent et ceux qui ne peuvent pas partir

Des taxis pris d'assaut, alors certains optent pour la marche. L'image de carte postale mise à mal par les grèves et des touristes qui annulent leurs réservations inquiètent les professionnels. À Villeurbanne (Rhône), près de Lyon, en pleine fête des Lumières, le gérant d'un hôtel dit avoir perdu 20% de son chiffre d'affaires. L'inquiétude grandit partout en France où, pourtant, les nouvelles réservations sont aussi nombreuses que les annulations. "Il y a les personnes qui ne peuvent pas venir et celles qui ne peuvent pas rentrer chez elles", commente Anaïs Schmitt, réceptionniste à l'hôtel Kleber, à Strasbourg.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des touristes prennent un selfie devant le Sacré-Cœur, à Paris, le 30 mars 2017. (Photo d\'illustration)
Des touristes prennent un selfie devant le Sacré-Cœur, à Paris, le 30 mars 2017. (Photo d'illustration) (LIONEL BONAVENTURE / AFP)