Grève du 6 décembre : un exécutif à la fois déterminé et ouvert au dialogue

L'exécutif est sous pression avec la grève contre la réforme des retraites. Alors, a-t-il entendu tout le message et va-t-il changer sa feuille de route dans les prochains jours ?

FRANCE 2

Côté exécutif, vendredi 6 décembre, la stratégie est plutôt celle de la banalisation. "Ça se passe comme attendu. On ne réforme pas les régimes spéciaux sans mobilisation. Cela va durer. Voilà ce que m'a répété le plus proche conseiller du Premier ministre Édouard Philippe", explique le journaliste Guillaume Daret en duplex de l'hôtel de Matignon (Paris). Une communication qui se fait en deux temps : à la fois une détermination affichée et en même temps Matignon met l'accent sur une volonté d'ouverture et dialogue social.

>> DIRECT - Grèves reconduites, transports perturbés... Suivez la mobilisation du 6 décembre contre la réforme des retraites

Agnès Buzyn et Jean-Paul Delevoye recevront l'ensemble des partenaires sociaux

Il y a encore des choses à discuter selon la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye. "Selon l'Élysée, Édouard Philippe doit annoncer l'architecture de la réforme des retraites en milieu de semaine prochaine. En attendant, lundi 9 décembre, Agnès Buzyn et Jean-Paul Delevoye recevront l'ensemble des partenaires sociaux", poursuit le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire aux retraits, lors de la cérémonie d\'hommage à Jacques Chirac, le 26 septebre 2019 à Paris.
Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire aux retraits, lors de la cérémonie d'hommage à Jacques Chirac, le 26 septebre 2019 à Paris. (ERIC FEFERBERG / AFP)