Grève du 5 décembre : Emmanuel Macron cédera-t-il à la rue ?

Le gouvernement devrait dévoiler ses arbitrages sur la réforme des retraites fin décembre. Emmanuel Macron peut-il reculer face à l'ampleur de la grève du jeudi 5 décembre ?

france 3

Le gouvernement va-t-il faire machine arrière ? Jeudi 5 décembre, le pays tout entier sera paralysé par une grève largement suivie, notamment dans les transports. "Difficile de reculer. Avec ce système à points, Emmanuel Macron joue sa capacité a poursuivre les réformes", rapporte la journaliste Catherine Demangeat depuis le palais de l'Élysée à Paris. Pour son électorat, cette capacité à réformer est le principal atout du chef de l'État.

>> Perturbations, manifestations, réactions, trafic... Suivez en direct la grève du 5 décembre et les dernières informations ici

Une réforme a minima ?

Si l'exécutif affiche une détermination sans faille aujourd'hui, le spectre de décembre 2018 plane sur cette nouvelle mobilisation. "Après deux mois de 'gilets jaunes', Emmanuel Macron avait paru céder à la rue en accordant 10 milliards d'aides diverses. Cette fois-ci, sera-t-il contraint de multiplier les concessions, les exceptions, pour finir avec une réforme a minima ? C'est ce qui se joue dans les prochains jours", conclut le journaliste Catherine Demangeat. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République, Emmanuel Macron, lors d\'une conférence de presse à Nesle (Somme), le 22 novembre 2019.
Le président de la République, Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse à Nesle (Somme), le 22 novembre 2019. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)