Grève du 5 décembre : des familles de policiers menacées par des lettres anonymes

Des forces de l'ordre ont reçu jeudi 5 décembre des courriers anonymes menaçant leur famille de représailles. Tout sera fait pour retrouver les auteurs, a annoncé le ministre de l'Intérieur.

France 2

C'est une lettre de menaces envoyée au domicile personnel de plusieurs policiers CRS jeudi 5 décembre. Un courrier anonyme qui menace les familles de certains agents de représailles : "Pour chaque citoyen blessé, ce sera un membre de famille de forces de l'ordre qui subira les mêmes préjudices et sans remord". Un texte qui dénonce les nombreux blessés qu'auraient faits les forces de l'ordre lors des manifestations. Il est signé ACAB : All cops are bastards (Tous les flics sont des salauds).

Garanties de sécurité exigées

Un sigle qui englobe les antipoliciers et certains anticapitalistes. Les syndicats de policiers sont inquiets. Plusieurs demandent une enquête et des garanties de sécurité pour les policiers et leurs familles. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a condamné des faits d'une extrême gravité et assuré que tout sera fait pour retrouver les auteurs de ces menaces.

Le JT
Les autres sujets du JT
ACAB, sigle antipoliciers
ACAB, sigle antipoliciers (France 2)