Grève du 5 décembre : de nombreuses écoles devraient être fermées

La grève, jeudi 5 décembre, s'annonce particulièrement suivie dans l'Éducation nationale. Les parents s'organisent.

Dans une école parisienne, pour faire face à la grève du 5 décembre, les parents se sont organisés entre eux. "Je suis à mon compte, donc j'ai annulé, reporté, décalé tous les rendez-vous que je pouvais décaler. Je sais déjà que la maîtresse de mon fils est en grève", témoigne une mère. "Jeudi, l'école sera fermée donc on garde les enfants à la maison. Je ne vais pas travailler", indique un père.

Embaucher des vacataires

À Poissy (Yvelines), sur 21 écoles, quatre seront totalement fermées. La mairie envisage d'embaucher des animateurs vacataires qui habitent sur la commune pour s'occuper des enfants dans chacun des établissements. "C'est aussi un coût pour la collectivité. Aujourd'hui, c'est 5 000 euros par jour. Alors, certes, une partie sera remboursée par l'État. Mais c'est une gymnastique qui est un peu compliquée", pense le maire de Poissy, Karl Olive. La solution la plus envisagée par les familles semble être le télétravail ou poser une RTT, dans la mesure du possible.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des enfants arrivent à leur école à Caen lors de la rentrée scolaire, le 3 septembre 2018.
Des enfants arrivent à leur école à Caen lors de la rentrée scolaire, le 3 septembre 2018. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)