Grève du 12 décembre : tensions devant les dépôts de bus de la RATP

Quelques tensions ont été observées entre grévistes et non-grévistes jeudi 12 décembre.Les grévistes de la RATP cherchent à empêcher les bus de quitter les entrepôts.

France 2

À Thiais (Val-de-Marne), jeudi 12 décembre, les grévistes interpellaient les agents qui continuent à travailler. Si les conducteurs de bus sont souvent opposés à la réforme, ils refusent de perdre une journée de travail. Certains disent même avoir été menacés. À Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), les manifestants laissent passer un bus par demi-heure. Mais ici, comme dans une dizaine de dépôts, ils ont été repoussés par les forces de l'ordre qui ont libéré la sortie.

Le soutien d'étudiants

Souvent, les grévistes de la RATP ne sont pas les seuls à ternir le blocage. Ils disent craindre des sanctions de leur employeur, alors ils reçoivent le renfort d'étudiants. Les manifestants n'ont aucune intention de cesser les blocages dans les prochains jours. Ils veulent maintenir la pression sur le gouvernement en perturbant le trafic pendant longtemps.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le trafic des bus est encore plus perturbé que prévu, lundi 9 décembre, par le blocage de sept dépôts.
Le trafic des bus est encore plus perturbé que prévu, lundi 9 décembre, par le blocage de sept dépôts. (LOIC VENANCE / AFP)