DIRECT. Grève contre la réforme des retraites : la mobilisation des avocats est "extrêmement forte", affirme le Conseil national des barreaux

Les négociations sur le projet de réforme des retraites doivent reprendre mardi entre les syndicats et le gouvernement.

Des avocates et avocats prennent part à une manifestation contre le projet de réforme des retraites à Lyon (Rhône), le 6 janvier 2020.
Des avocates et avocats prennent part à une manifestation contre le projet de réforme des retraites à Lyon (Rhône), le 6 janvier 2020. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Une semaine cruciale s'ouvreAprès plus d'un mois de grève contre la réforme des retraites, Emmanuel Macron a réuni, lundi 6 janvier, le premier Conseil des ministres de 2020, avant la reprise, mardi, des négociations avec les syndicats en colère et deux journées de manifestations, jeudi et samedi. Le mouvement de grève s'est étendu à une nouvelle profession lundi : les avocats. "La mobilisation est extrêmement forte. Partout, l'ordre de grève est voté à une très large majorité", a affirmé la présidente du Conseil national des barreaux (CNB) lundi en fin de journée.

 Le gouvernement a fait sa rentrée. Face à ses ministres, Emmanuel Macron n'a pas changé son discours sur ce projet de réforme, réitérant un certain nombre de principes, selon la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye : "Une exigence d'universalité, qui emporte avec elle la fin des régimes spéciaux, mais également le besoin qu'il y ait une prise en compte des tâches difficiles et risquées". Le président a aussi, selon elle, "rappelé l'importance de l'équilibre financier du système". Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé sur son compte Twitter qu'il serait mardi matin sur l'antenne de RTL "pour faire le point sur la réforme des retraites".

 Les transports resteront perturbés mardi. La RATP annonce qu'aucune ligne ne sera totalement fermée mardi, comme lundi, mais l'offre se concentrera sur les heures de pointe, à l'exception des lignes automatiques. La SNCF, elle, annonce notamment trois TGV sur quatre et six TER sur dix pour mardi. Lundi, la mobilisation a stagné dans l'entreprise, mais elle est repartie à la hausse chez les conducteurs. Le président de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, a annoncé que l'entreprise avait "perdu 600 millions d'euros" en un mois de mouvement.

Les avocats durcissent leur mouvement. Déterminés à défendre leur régime autonome, les représentants des avocats avaient appelé à durcir la grève dans les tribunaux. "Il n'y a pas de tribunal bloqué" physiquement, a souligné la présidente du Conseil national des barreaux, Christiane Féral-Schuhl, mais une "grève dure et totale" jusqu'à dimanche a notamment été votée à Lyon, Bordeaux ou encore en Corse.

Reprise des négociations mardi. Après la pause des fêtes, les discussions entre le gouvernement et les partenaires sociaux doivent reprendre mardi. Les ministres du Travail et de la Santé, Muriel Pénicaud et Agnès Buzyn, ainsi que les secrétaires d'Etat chargés des Retraites et des Comptes publics, Laurent Pietraszewski et Olivier Dussopt, débuteront cette concertation avec les organisations syndicales et patronales. Lundi, Sibeth Ndiaye a affirmé que le gouvernement "prend note avec intérêt" de la proposition de Laurent Berger, leader de la CFDT, d'organiser une "conférence de financement" des retraites, tout en rappelant que "séparer la question du financement" du reste de la réforme "n'est pas la feuille de route du président de la République".

 Deux journées d'action. A l'appel de l'intersyndicale CGT, FO, CFE-CGC, Solidaires et FSU, deux journées de manifestations interprofessionnelles et de grèves sont prévues jeudi 9 et samedi 11 janvier. Pour la mobilisation de jeudi, Thierry Defresne, délégué syndical central chez Total, a brandi la menace d'un arrêt de production dans les raffineries. La Fédération nationale des ports et docks CGT a, de son côté, appelé à "arrêter le travail pendant 24 heures" dans une "opération ports morts" ce même jour.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GREVE

00h08 : Voici un dernier point sur l'actualité de cette soirée :

La circulation des trains restera "perturbée" mardi du fait de la grève contre le projet de réforme des retraites, avec 3 TGV sur 4 mais seulement un Transilien sur deux, et aucune ligne de métro totalement fermée, selon la SNCF et la RATP. Le service sera "proche" de celui d'aujourd'hui, a souligné la direction de la RATP.

Alors que son procès s'ouvre à New York, l'ancien magnat de Hollywood Harvey Weinstein est inculpé à Los Angeles pour deux cas d'agression sexuelle, en 2013, annonce la procureure californienne Jackie Lacey.

Les Etats-Unis ont annoncé lundi "par erreur" préparer leur retrait d'Irak. Alors qu'une lettre censée émaner de la coalition sous commandement américain assurait lundi que l'armée allait quitter prochainement le sol irakien, le secrétaire américain a démenti. Retour sur un imbroglio.


"Il n'y avait pas de possibilités d'un procès équitable au Japon". Dans une interview exclusive, l'un des avocats français de Carlos Ghosn, François Zimeray, déclare que l'ancien patron de Renault et Nissan avait au Japon "moins de droits qu'un terroriste n'en aurait eu en France s'il avait été mis en examen".

23h43 : "Pour moi, prendre la France en otage, c'est tout à fait illégal. Et, évidemment on va peut-être me critiquer, c'est des faits de terrorisme. Fermer des centres d'approvisionnement de fuel (...) c'est ça, la démocratie ? Non, je ne crois pas."

Invité de Delta FM, un député LREM a accusé certains grévistes de "terrorisme". "La grève oui, manifester oui, mais attention de ne pas prendre les Français en otage", a-t-il ajouté dans des propos recueillis samedi et diffusés ce soir.

20h57 : Des avocats sont en grève aussi aujourd’hui ? Pour quelle(s) raison(s) ?

20h19 : Voici les principales informations de la soirée :

La circulation des trains restera "perturbée" mardi du fait de la grève contre le projet de réforme des retraites, avec 3 TGV sur 4 mais seulement un Transilien sur deux, et aucune ligne de métro totalement fermée, selon la SNCF et la RATP. Le service sera "proche" de celui d'aujourd'hui, a souligné la direction de la RATP.

Alors que son procès s'ouvre à New York, l'ancien magnat de Hollywood Harvey Weinstein est inculpé à Los Angeles pour deux cas d'agression sexuelle, en 2013, annonce la procureure californienne Jackie Lacey.


"Ne menacez jamais la nation iranienne". Le président iranien Hassan Rohani a répondu en ces termes à son homologue américain, Donald Trump. Ce dernier avait réaffirmé qu'il ne laisserait pas l'Iran se doter de l'arme nucléaire, au lendemain de l'annonce par Téhéran de sa décision de s'affranchir de toute limite sur l'enrichissement d'uranium.

Des avocats de Carlos Ghosn s'en sont pris aujourd'hui tant au système judiciaire japonais qu'au gouvernement français, à deux jours d'une conférence de presse très attendue de leur client, après sa spectaculaire fuite du Japon où il est accusé de malversations financières.

18h17 : Il est 18 heures et voici les principales informations de cet après-midi.

La circulation des trains restera "perturbée" mardi du fait de la grève contre le projet de réforme des retraites, avec 3 TGV sur 4 mais seulement un Transilien sur deux, et aucune ligne de métro totalement fermée, selon la SNCF et la RATP. Le service sera "proche" de celui d'aujourd'hui, a souligné la direction de la RATP.

Le magnat du cinéma Harvey Weinstein est ressorti du tribunal de New York où a débuté son audience aujourd'hui, selon les images qui nous parviennent de New York cet après-midi. Le procès ne concerne directement que deux des victimes présumées, alors que plus de 80 femmes l'ont accusé.


Le président américain Donald Trump a réaffirmé qu'il ne laisserait pas l'Iran se doter de l'arme nucléaire, au lendemain de l'annonce par Téhéran de sa décision de s'affranchir de toute limite sur l'enrichissement d'uranium. "L'Iran n'aura jamais d'arme nucléaire !", a-t-il tweeté


Des avocats de Carlos Ghosn s'en sont pris aujourd'hui tant au système judiciaire japonais qu'au gouvernement français, à deux jours d'une conférence de presse très attendue de leur client, après sa spectaculaire fuite du Japon où il est accusé de malversations financières.



17h24 : Edouard Philippe sera demain sur RTL "faire le point sur la réforme des retraites", a-t-il annoncé sur son compte Twitter.

17h18 : La RATP annonce par ailleurs un trafic "très perturbé proche du lundi 6 janvier" pour demain, indiquant néanmoins que "toutes les lignes circuleront normalement ou partiellement". Les lignes 1 et 14 fonctionneront normalement, comme d'habitude.

17h09 : La SNCF annonce 3 TGV sur 4, 1 Transilien sur 2 et 2 Intercités sur 5 en circulation demain.

17h03 : L'Unsa ferroviaire met fin à sa "trêve" dans la grève à la SNCF

15h20 : Il est 15 heures et voici les principales informations de l'après-midi.

La SNCF indique que le taux de grévistes mesuré s'établit à 6,3%, un taux stable. Il remonte en revanche chez les conducteurs, qui sont 36,5% à faire la grève aujourd'hui. Jean-Pierre Farandou, le patron de l'entreprise de transport ferroviaire, a par ailleurs indiqué que 600 millions de manque à gagner auraient été occasionnés par la grève.

Trois Américains ont été tués hier dans l'attaque d'une base américaine, revendiquée par le groupe islamiste somalien Al Shebab, au Kenya.


Une quinquagénaire a été retrouvée morte à son domicile de Saint-Girons, en Ariège, et une enquête a été ouverte, a-t-on appris aujourd'hui auprès du parquet de Foix. Le procureur, Laurent Dumaine, qui s'est rendu sur place vendredi soir, a précisé avoir ordonné "une forte mobilisation" de personnels "compte tenu des importantes investigations à mener".


Le sélectionneur de l'équipe de France de handball, Didier Dinart, a dévoilé aujourd'hui les 18 joueurs sélectionnés pour disputer le championnat d'Europe. Une liste élargie qui devra être réduite à 16 avant le premier match des Bleus face au Portugal, vendredi.



14h30 : Ce matin, pour la reprise, plus de la moitié des trains sont assurés dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Mais pour certains, la grève a déjà trop duré : "Personnellement, ça m'énerve au plus haut point, je ne les supporte pas du tout", peut-on entendre sur les quais de gare. France 2 a interrogé des usagers.


14h25 : "Nous avons perdu près de 600 millions d'euros, sans compter les dédommagements pour les voyageurs de la vie quotidienne et les chargeurs qui vont quitter le ferroviaire pour repasser à la route."

14h23 : La grève contre la réforme des retraites, qui perturbe fortement le trafic ferroviaire depuis le 5 décembre, a déjà occasionné un manque à gagner de plus de 600 millions d'euros à la SNCF, a indiqué son patron Jean-Pierre Farandou dans ses voeux aux cheminots aujourd'hui.

14h07 : La SNCF indique que le taux de grévistes mesuré s'établit à 6,3%, un taux stable, qui remonte en revanche chez les conducteurs, qui sont 36,5% à faire la grève aujourd'hui.

13h14 : Sur Twitter, l'institut de sondage présente les résultats de son étude.

13h13 : Selon un sondage Elabe pour BFMTV, 66% des Français se disent opposés à la mise en place d'un âge pivot au dessous duquel il ne sera pas possible de partir avec une retraite à taux plein. Au total, plus de la moitié des personnes interrogées pour ce sondage (53%) sont opposées à la réforme en l'état, un chiffre accusant néanmoins une baisse de 4 points.

12h26 : Il est midi, l'heure de faire un point sur l'actualité :

• Une marée humaine en deuil a accompagné à Téhéran les cercueils du général Qassem Soleimani, le commandant le plus populaire d'Iran, et de ses compagnons d'armes, tués vendredi par une frappe américaine en Irak. L'ayatollah Ali Khamenei a prononcé une courte prière devant les cercueils.

• Des milliers de réservistes de l'armée sont déployés sur des zones ravagées par les feux de forêt dans trois Etats australiens, après un week-end catastrophique au cours duquel de vastes étendues boisées ont laissé place à des paysages de cendres. Voici notre diaporama.

•Le procès du producteur de cinéma Harvey Weinstein, accusé de viols et d'agressions sexuelles, doit s'ouvrir cet après-midi à Manhattan. Voici ce qu'il faut savoir avant le début du procès.

Once Upon a Time... in Hollywood de Quentin Tarantino et 1917, drame historique de Sam Mendes, se sont illustrés hier soir lors de la soirée des Golden Globes, qui lancent traditionnellement la course aux prix cinématographiques à Hollywood, avec en ligne de mire les Oscars. Voici le palmarès complet.

• La rentrée promet d'être mouvementée. La contestation contre la réforme des retraites est désormais entré dans son deuxième mois et ses opposants misent sur un regain de mobilisation, en attendant les deux journées de manifestations prévues jeudi et samedi, pendant que l'exécutif assure "être ouvert à la discussion".

09h46 : Une opération "justice morte" débute ce lundi dans les tribunaux de Saint-Denis et Saint-Pierre à La Réunion. Les avocats des deux barreaux s'associent au mouvement national contre la réforme des retraites.

09h02 : On fait le point sur l'actualité :

• Le guide suprême iranien Ali Khamenei a prononcé une courte prière à l'Université de Téhéran devant le cercueil du général Qassem Soleimani tué vendredi par une frappe américaine en Irak. Toutes les informations sont à retrouver dans notre direct.

Des réservistes de l'armée sont déployés aujourd'hui sur des zones ravagées par les feux de forêt dans trois Etats australiens, après un week-end catastrophique au cours duquel de vastes étendues boisées ont laissé place à des paysages de cendres. Voici six chiffres qui montrent la gravité de ces feux.

Once Upon a Time... in Hollywood de Quentin Tarantino et , drame historique de Sam Mendes, se sont illustrés hier soir lors de la soirée des Golden Globes, qui lancent traditionnellement la course aux prix cinématographiques à Hollywood, avec en ligne de mire les Oscars. Voici le palmarès complet.

• La rentrée promet d'être mouvementée. Le mouvement contre la réforme des retraites est désormais entré dans son deuxième mois et ses opposants misent sur un regain de mobilisation, en attendant les deux journées de manifestation prévues jeudi et samedi, pendant que l'exécutif assure "être ouvert à la discussion".

08h16 : Un blocage est aussi en cours à l'université Sorbonne-Malesherbes, dans le 17e arrondissement de Paris, selon un journaliste sur place. L'Université Panthéon-Sorbonne (Paris 1), qui avait déjà en décembre annulé ou reporté certains partiels, a annoncé un report des examens qui étaient prévus à partir d'aujourd'hui. Ces derniers seront étalés sur trois semaines, entre le 13 janvier et le 1er février.

08h11 : Plusieurs blocages ont lieu actuellement dans des universités parisiennes. Des étudiants ont installé des barricades devant la faculté de Paris 4 pour revendiquer le report des examens et les difficultés d'accès aux campus liés à la grève contre la réforme des retraites.

08h04 : Bonjour, le cumul des bouchons à 8 heures est de plus de 340 km, selon Sytadin, un trafic "inhabituel" pour cette heure-ci.


08h02 : Bonjour,Savez-vous ce qu’il en est du trafic routier en île de France?#ToutSavoir

08h01 : Bonjour, je vous invite à consulter notre article sur les prévisions de la RATP. Dans le détail, en dehors des lignes de métro 1 et 14 (qui sont automatiques), toutes les autres lignes sont partiellement ouvertes, avec des horaires restreints. La circulation des tramways est quasi normale et trois bus sur quatre circulent.

Voir l'image sur Twitter


(RATP)

08h00 : Bonjour quel est l’état des grèves de transport en IDF ?

14h01 : Bonjour @Maricoeur La Fédération CGT de la Chimie a appelé à un blocage de toutes les installations pétrolières (raffineries, terminaux pétroliers, dépôts) et des terminaux pétroliers de Dunkerque, du Havre et de Marseille, pendant 96 heures, du 7 au 10 janvier. "Ce gouvernement n’entend rien, il faut mettre davantage de pression", a expliqué le délégué central de la CGT chez Total, Thierry Defresne, tout en précisant qu’il s’agissait de bloquer la sortie des produits pétroliers et non d’arrêter la production.

07h24 : Bonjour Élise, et qu’en est-il au sujet du blocage des raffineries ? Merci

13h54 : Actuellement, le cumul de bouchon en Ile-de-France est de 156 km, un trafic "exceptionnel" pour cette heure-ci, relève le site Sytadin.

13h54 : Libération évoque "la bataille finale" entre les grévistes et le gouvernement. Les Echos esquissent, eux, des pistes pour sortir du blocage.



06h36 : "L'heure des compromis ?" Le Parisien s'interroge sur la semaine décisive du gouvernement concernant la réforme des retraites. Le Télégramme annonce une "semaine choc", avec de nouvelles négociations prévues et des syndicats qui espèrent durcir le mouvement. Midi-Libre évoque "une année explosive" à venir pour le président.






12h53 : On fait le point sur l'actualité pour démarrer :

• La tension est encore montée en Irak, trois jours après l'assassinat du général iranien Qassem Soleimani, tué dans un raid américain. Le Parlement irakien a réclamé au gouvernement l'expulsion des troupes américaines du pays et une faction pro-Iran a appelé les soldats irakiens à s'éloigner des bases où se trouvent les forces américaines.

Semaine décisive pour le gouvernement, avec deux journées de mobilisations prévues en fin de semaine, et la reprise des négociations. Le patron de la CFDT, Laurent Berger, a fustigé sur France 2 le sujet qui fâche, l'âge pivot, "une mesure injuste et inutile".

• Emmanuel Macron a annoncé avoir proposé "une aide opérationnelle immédiate" de la France à l'Australie pour lutter contre les incendies qui ravagent le pays et qui ont déjà fait 24 morts.

• La SNCF, au 32e jour de la grève contre la réforme des retraites, annonce une "nette amélioration" du trafic pour aujourd'hui, alors que le trafic à la RATP restera "très perturbé".