Cet article date de plus de trois ans.

SNCF : les grèves ont toujours fait céder le gouvernement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
SNCF : les grèves ont toujours fait céder le gouvernement
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les syndicats de la SNCF ont appelé à une grève perlée de trois mois pour dénoncer la réforme. Depuis 1953, les grèves ont toujours permis aux cheminots d'obtenir gain de cause.

En 1953, la France compte jusqu'à quatre millions de grévistes en plein mois d'août. Un mouvement social mené par les salariés de la SNCF face au gouvernement, qui voulait bloquer les salaires et reculer de deux ans l'âge de départ à la retraite des cheminots. Tout le monde est surpris par l'ampleur de la mobilisation, y compris les syndicats vite débordés par leur base.

Les grèves ont usé les usagers

En décembre 1986, c'est la plus longue grève que la SNCF n'ait jamais connu : 29 jours consécutifs contre le projet de grille salariale au mérite. Le trafic des trains est totalement paralysé en pleines fêtes de fin d'année. Là encore, le gouvernement abandonne son projet.

En novembre 1995, il y a trois semaines de grève dure contre la suspension des régimes spéciaux et contre un Premier ministre Alain Juppé droit dans ses bottes. La paralysie du pays finira par faire plier le pouvoir, mais au prix d'un divorce profond entre cheminots et usagers des trains.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grève des transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.