Réforme de la SNCF : le spectre de la grande grève de 1995

Si le gouvernement affiche le dialogue et la concertation pour la réforme de la SNCF, c'est aussi pour ne pas revivre les grandes grèves de 1995. La France avait été paralysée pendant trois semaines.

France 3

Ils ont coché la date dans leur calendrier : le 22 mars, cheminots et fonctionnaires en grève avec un objectif, reproduire le mouvement de l'automne 1995. Deux millions de manifestants dans les rues, trois semaines de grève, des gares vides et des aéroports occupés. À l'époque, le gouvernement veut s'attaquer au régime des cheminots ainsi qu'à la sécurité sociale. Il perdra son bras de fer.

Des similitudes avec 1995

Jean Arthuis était alors ministre de l'Économie ; il admet des erreurs sur la forme. "En 1995, l'opinion publique avait fini par adhérer à la démarche de protestation. Sans doute avions-nous omis la pédagogie". La France peut-elle revivre un mouvement d'une telle ampleur ? La CGT Fonction publique remarque des similitudes avec 1995. "À l'époque, cela avait été un mouvement préparé à l'avance, là on est vraiment sur la même démarche." Sept syndicats de fonctionnaires sur neuf ont déjà appelé à la grève.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation des cheminots de la CGT le 6 juin 2016 à Lyon.
Manifestation des cheminots de la CGT le 6 juin 2016 à Lyon. (MAXPPP)