Grèves : les commerçants en difficulté

La CGT cheminots a prévenu : il pourrait ne pas y avoir de trêve à la grève à Noël. La menace inquiète les commerçants.

France 3

Plus de métros, et c'est le cœur de Paris qui bat au ralenti, à l'image de l'Opéra qui doit annuler les représentations, car le personnel est en grève. Les grands magasins décorent leurs vitrines, mais cette période de fêtes ne ressemble à aucune autre. "Il y a une sacrée différence. Il n'y a pas de touristes et pas de riverains", déplore Bassem Alameddine, kiosquier. Comme si les touristes et les Parisiens s'étaient perdus sur le chemin des courses de Noël.

Les absences s'accumulent dans les bureaux

Dans un magasin de jouets, les plus déterminés s'empressent de faire leurs choix. "Sur ce magasin, depuis le début des grèves, on est à 30% de recul. C'est important parce que Noël est un mois qui pèse beaucoup dans l'exercice du magasin", précise Franck Mathais, porte-parole des magasins Joué-Club. Les absences s'accumulent dans les bureaux. À l'heure du déjeuner, ceux qui sont venus travailler se sentent un peu seuls. "Les gens rentrent tout de suite à la maison parce qu'ils savent qu'ils vont mettre quatre fois plus de temps que d'habitude", regrette Alexandre Poulenc, patron de restaurant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un autocollant sur la vitre d\'un bus devant la manifestation contre la réforme des retraites, à Paris, le 10 décembre 2019. 
Un autocollant sur la vitre d'un bus devant la manifestation contre la réforme des retraites, à Paris, le 10 décembre 2019.  (MATHIAS ZWICK / HANS LUCAS / AFP)