Grève chez Air France : les syndicats inflexibles face à la direction

Les syndicats ne semblent pas enclins à accepter le plan de négociations de la direction d'Air France.

Motivés et mobilisés en dépit des propositions de la direction d'Air France. Les salariés de la compagnie aérienne ne semblent pas vouloir rogner sur leur revendication, à savoir une augmentation des salaires de 6%. Or, la direction propose ce mercredi 11 avril 2% de hausse en 2018 et un plan de négociations annuelles sur 3 ans.

"Nous avons des goinfres en face de nous"

"Je pense que 6%, c'est un minimum", indique Sophie Gorins, secrétaire générale SNPC - FO. "Nous ne sommes pas gourmands par contre nous avons des goinfres en face de nous", tempête-t-elle. Une position ferme des syndicats très sévèrement critiquée par la direction de la compagnie aérienne. Jean-Marc Janaillac, PDG d'Air France-KLM, n'a pas hésité à juger cette revendication d'"irresponsable", lors d'une interview sur Europe 1. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège d\'Air France à l\'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d\'Oise), le 5 octobre 2015.
Le siège d'Air France à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise), le 5 octobre 2015. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)